The Vladimir Putin Interview

Recent News

The next 3 minutes will transform your life forever.

Get our free News Emails on latest articles, alerts and solutions for both legal templates and ways to help fight back against the Globalists vax Mandates , and health resources to boost your immune system and ways to Protect from deadly EMF 5G radiation and more.

FREE E-BOOKS AND REPORTS ALSO

Australian National Review - News with a Difference!

How you can advertise on Truthbook.social

Help us help defend free speech and save democracy from the World Economic Forum planned Totalitarian Great Reset. and help us expose the Covid Fraudsters

Un partisan de ‘Libérez la Palestine’ poignarde 3; la GRC n’a pas de réponses claires

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

L’incident survenu le 20 décembre, où un homme originaire de Tunisie a poignardé deux collègues sur son lieu de travail à Chicoutimi, au Québec, a attiré l’attention en raison de ses connotations idéologiques potentielles. L’attaquant, Ahmed May, a ensuite publié une photo de lui-même sur les réseaux sociaux quelques minutes après l’agression, légendée “Libérez la Palestine.”

Malgré une couverture médiatique limitée initialement, cet incident a suscité des inquiétudes, incitant à une enquête sur la possibilité de l’ouverture d’une enquête sur le terrorisme. Étrangement, après qu’Alexa Lavoie ait soumis une demande d’information à la GRC, un article est apparu dans les médias grand public le lendemain matin, et la GRC n’a répondu à notre journaliste que le lendemain matin, indiquant qu’ils avaient partagé l’information avec des médias amis avant de répondre à la demande.

L’attaque a eu lieu au restaurant La Belle et Le Bœuf, Ahmed May aurait brandi un couteau. May, un ressortissant tunisien titulaire d’un visa de travail en tant que cuisinier, travaillait pour Le groupe D resto, propriétaire de plusieurs établissements de restauration, dont Starbucks.

Le motif derrière la poignée semble découler d’un différend entre May et le directeur du restaurant concernant des tâches assignées. May est accusé de tentative de meurtre, d’agression contre deux policiers et d’entrave au travail des forces de l’ordre. 

Les victimes, une superviseure et une serveuse, ont été attaquées à l’intérieur du restaurant, la serveuse parvenant à s’échapper à l’extérieur, où elle a reçu les premiers soins d’urgence. Un autre employé aurait subi un choc traumatique, entraînant une crise cardiaque. Ce qui rend cet incident encore plus inquiétant, ce sont les actions ultérieures de May. Peu de temps après l’attaque terrifiante, il a posté une photo sur Facebook, levant le doigt et exprimant son soutien à la Palestine. 

Un examen plus approfondi de l’activité Facebook de May révèle une série de publications soutenant le Hamas, le groupe islamiste radical responsable d’attaques contre Israël. Les publications de May incluent des images de figures importantes du Hamas et des éloges pour l’organisation. De plus, il a utilisé l’emoji du cochon en relation avec des publications liées à Israël, peut-être dans l’intention de déshumaniser les Israéliens. Son activité sur les réseaux sociaux suggère une adhésion aux idéologies du Hamas, soulevant des questions sur les motifs derrière l’attaque. 

Ces révélations, précédemment non divulguées par les médias, ont suscité une demande d’information sur l’ouverture d’une enquête sur le terrorisme de la part de la police locale de Saguenay, de la police provinciale du Québec ou de la GRC. La GRC a confirmé l’ouverture d’une enquête sur le terrorisme à notre journaliste, mais seulement après que ces informations aient fuité dans les médias grand public.

N’oubliez pas de signer notre pétition sur DeportHamas.com.



Source link

Related News

Let’s not lose touch…Your Government and Big Tech are actively trying to censor the information reported by The ANR to serve their own needs. Subscribe now to make sure you receive the latest uncensored news in your inbox…